top of page
Rechercher

Les raffineries de Montréal polluent presque autant que les autos

Un inventaire réalisé pour la ville de Montréal indique que les deux raffineries de Shell et de Pétro-Canada constituent les deux plus grosses sources d'émissions de gaz à effet de serre de la métropole. Avec 19% des émissions, elles contribuent presque autant au réchauffement du climat que les émissions attribuables aux 4,1 millions de déplacements d'automobiles recensés chaque jour sur l'île.


L'inventaire a été dressé par le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs à partir de données statistiques de 2002-2003. Selon cette enquête, les trois principales sources d'émissions de gaz à effet de serre à Montréal sont les transports (49%), les industries (28%) et le parc immobilier (20%). Les émissions liées aux déchets de la ville s'élevaient quant à elles à 3%. On y apprend que les deux pétrolières Shell et Pétro-Canada rejettent à elles seules 71% des gaz à effet de serre du secteur industriel, échantillonné à partir d'une analyse des émissions de 90 grandes entreprises.

Le transport des personnes et des marchandises est sans contredit la première source d'émissions de GES à Montréal avec la moitié du grand total. C'est le trafic routier qui se taille la part du lion des transports avec 86% des émissions. Les voitures à essence génèrent à elles seules 43% des émissions du volet transports, suivies des camions lourds au diesel (29%) et des camions légers à essence (19%).

Montréal affiche une moyenne de 7,2 tonnes de gaz à effet de serre par habitant-e, ce qui en fait «un des bons élèves du monde industrialisé». En guise de comparaison, la moyenne québécoise se situe à 12 tonnes par habitant-e. Celle du Canada atteint 24 tonnes par habitant-e et celle des États-Unis, 25.

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Vie démocratique

À la coopérative Au Pied Du Courant, nos membres ont à cœur la démocratie. En effet, le 4 octobre dernier, les membres se sont réunies afin d’échanger sur le fonctionnement de la coopérative. Ils ont

Comentarios


bottom of page